jeudi 26 février 2015

Renaissance des bourses régionales pour les PME : CIIB va augmenter son capital pour relancer fortement ses activités d'origine

Le CIIB est convaincu que ce sont les Petites Entreprises qui contribueront à inverser la courbe du chômage :
- Le CIIB, est à l’origine de la création du Second Marché boursier pour les PME (en 1983) et le développement de l'activité des bourses régionales pour les PME dans les années 80.
- Depuis trente ans, le CIIB mobilise l’épargne locale pour qu’elle s’investisse dans les entreprises régionales.
- Pendant dix ans, Le CIIB a expérimenté l’equity crowdfunding. Trop d’échecs d’entreprises l’ont conduit à abandonner cette voie.

Fort de son expérience,
LE CIIB AUGMENTE SON CAPITAL POUR LANCER UN MOYEN INNOVANT (1) PERMETTANT DE NÉGOCIER DES ACTIONS NON COTÉES ET DE PROTEGER LES ACTIONNAIRES

(1)  Le Carnet d’annonces permet d’assurer, entre les actionnaires, l’égalité de traitement de l’information sur l’entreprise. Tous les actionnaires se trouvent alors dans une situation identique. Ils peuvent librement revendre ou racheter des actions des petites entreprises selon les règles des marchés d’actions.

UN APPEL À PARTENARIATS

Le CIIB invite les professionnels du conseil d’entreprises (2) à participer à son réseau national.
Objectif : utiliser le carnet d’annonces pour mobiliser l’épargne à s’investir dans les petites entreprises locales susceptibles de grandir et être cotées sur le Marché Libre ou sur Alternext avant cinq ans.

(2) Les Cabinets juridiques, Experts comptables, Avocats, Chambres de commerce, Établissements financiers, Banques, Cabinets d’assurance, Gestionnaires de patrimoine, Business angels, Plateformes de crowdfunding.

POUR LANCER, ET DÉVELOPPER LE RÉSEAU NATIONAL CONCEPT CARNET D’ANNONCES LE CIIB AUGMENTE SON CAPITAL DE 2,4 MILLIONS D’EUROS

• Pour souscrire, il faut des bons de souscription CIIB (que l’on peut acheter ou revendre de gré à gré sur le site CIIB).
• Actuellement des bons CIIB sont disponibles au prix de 1 Euro sur le Carnet d’annonces de bons CIIB.
• Chaque bon permet de souscrire à une action CIIB au prix de 16 Euros jusqu’au 30 juin 2015

Quels intérêts d’acquérir des bons CIIB ?
- Un bon CIIB permet, jusqu’au 30 juin 2015, de parier sur la réussite du développement commercial du concept, sans avoir à investir autant qu’en devenant immédiatement actionnaire.
- chaque bon CIIB permet, jusqu’au 30 juin 2015, à souscrire à une action CIIB au prix de 16 Euros.

Quelles sont les chances, d’ici le 30 juin, de réaliser une plus-value avec les bons CIIB ?
Il suffit que :
- 1° Le réseau se constitue : Les professionnels s’intéressent et adhérent au réseau.
- 2° Les particuliers et partenaires demandent des bons de souscription CIIB.
- 3° Plusieurs entreprises deviennent clientes du carnet d’annonces d’ici le 30 juin 2015, confirmant le début du succès commercial du concept.
- 4° Les médias découvrent le concept.

Quels sont les risques ?
- Le risque de perdre son investissement existe comme dans tout investissement. Le 30 juin, si on n’a pas revendu ses bons, il faudra souscrire. L’augmentation de capital se réalisera au prorata du nombre de bons exercés. Après le 30 juin, le bon perdra son droit de souscrire et n’aura plus aucune valeur.

A QUI S’ADRESSE LA SOUSCRIPTION À L’AUGMENTATION DE CAPITAL DU CIIB :

- Aux partenaires du CIIB
- Aux particuliers (les actions CIIB peuvent être mises dans un PEA ou, le cas échéant, bénéficier de la réduction de 50 % sur l’ISF. L’introduction du CIIB au Marché Libre pourrait se réaliser avant 2016.
Les bons de souscription intéresseront particulièrement des "boursicoteurs" habitués à la bourse. Comme les sociétés qu’il accompagne, le CIIB va devoir rechercher la meilleure rentabilité, afin de distribuer des dividendes à ses actionnaires et leur faire réaliser des plus-values lors de la revente de leurs actions CIIB.



 
Enregistrer un commentaire